5.4.1 Modes de saisie

La manière dont sera interprétée la notation contenue dans un fichier source dépend du mode affecté à la saisie.

Mode accords

Ce mode, activé par la commande \chordmode, permet d’interpréter les saisies comme étant des accords, qui seront imprimés sous forme de notes sur une portée – voir Notation des accords.

Le mode accords s’active aussi par la commande \chords, qui créera un contexte ChordNames. Les saisies, interprétées comme étant des accords, seront alors rendues sous forme nominale dans ce contexte ChordNames – voir Impression des noms d’accord.

Mode percussions

Ce mode, activé par la commande \drummode, permet d’interpréter les saisies comme étant de la notation pour percussions – voir Notation de base pour percussions.

Le mode percussions s’active aussi par la commande \drums, qui créera un contexte DrumStaff. Les saisies, interprétées comme étant de la notation pour percussions, seront alors rendues sous forme symbolique sur une portée de percussions – voir Notation de base pour percussions.

Mode figures

Ce mode, activé par la commande \figuremode, permet d’interpréter les saisies comme étant de la basse chiffrée (ou figurée) – voir Saisie de la basse chiffrée.

Le mode figures s’active aussi par la commande \figures, qui créera un contexte FiguredBass. Les saisies interprétées comme étant de la basse chiffrée, seront alors rendues sous forme symbolique dans le contexte FiguredBass – voir Introduction à la basse chiffrée.

Mode frets et tablatures

Il n’existe pas de mode spécifique pour saisir des symboles de fret ou de tablature.

Notes ou accords saisis en mode note puis affectés à un contexte TabStaff seront rendus sous forme de diagramme de tablature – voir Tablatures par défaut.

Deux options différentes permettent d’obtenir des diagrammes de fret en surplomb d’une portée : directement à l’aide d’un contexte FretBoards – voir Tablatures automatiques – ou en attachant aux notes des markups créés par la commande \fret-diagram – voir Tablatures sous forme d’étiquette.

Mode paroles

Ce mode, activé par la commande \lyricmode, permet d’interpréter les saisies comme étant des syllabes, ayant éventuellement une durée, et des indications habituelles aux paroles – voir Musique vocale.

Le mode paroles s’active aussi par la commande \addlyrics, qui créera un contexte Lyrics et ajoutera implicitement une commande \lyricsto afin d’associer les paroles qui suivent à la musique précédemment saisie.

Mode markup

Ce mode, activé par la commande \markup, permet d’interpréter les saisies comme étant des markups (annotations ou étiquettes) – voir Commandes pour le mode markup.

Mode notes

Le mode notes est le mode par défaut dans LilyPond. Il peut aussi s’activer par la commande \notemode. Les saisies seront interprétées comme étant des hauteurs, durées, markups, etc. qui seront rendues sous forme de notation musicale sur une portée.

Nul n’est besoin de spécifier le mode notes de manière explicite, hormis dans certaines situations particulières, notamment lorsque vous êtes en mode paroles, accords, ou tout autre mode, et que vous deviez insérer un élément qui ne serait disponible que grâce à la syntaxe du mode notes.

Il en va ainsi lorsque, par exemple, vous voulez ajouter une indication de nuance au numéro de couplet d’un chant choral :

{ c4 c4 c4 c4 }
\addlyrics {
  \notemode{\set stanza = \markup{ \dynamic f 1. } }
  To be sung loudly
}
\addlyrics {
  \notemode{\set stanza = \markup{ \dynamic p 2. } }
  To be sung quietly
}

[image of music]


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation