3.5.2 Le bloc MIDI

Dès lors que vous désirez obtenir une sortie MIDI, vous devrez inscrire un bloc \midi au sein du bloc \score. Son fonctionnement est comparable à ce lui du bloc \layout, voire plus simple. Si le bloc \midi est la plupart du temps laissé vide, il peut contenir des aménagements pour certains contextes, la définition de contextes particuliers ou du code permettant de déterminer la valeur de certaines propriétés. L’exemple suivant détermine le tempo initial du fichier MIDI tout en se passant de son indication sur la partition imprimée.

\score {
  ...musique...
  \midi {
    \tempo 4 = 72
  }
}

Ici, le tempo est fixé à 72 noires à la minute. Spécifier un tempo de la sorte ne permet pas de donner une valeur pour une note pointée. Vous devrez, en pareil cas, subdiviser la note pointée en durée plus courte. Par exemple, indiquer 90 à la noire pointée est équivalent à spécifier 270 croches à la minute :

tempoWholesPerMinute = #(ly:make-moment 270 8)

La syntaxe permettant de définir un contexte pour le \midi est en tout point identique à celle que vous utilisez dans le bloc \layout, à ceci près que le « graveur » est remplacé par un « interprète ». Les différents contextes disponibles en matière de MIDI sont répertoriés dans le fichier d’initialisation ‘../ly/performer-init.ly’ – pour plus de détail, voir Autres sources de documentation. Si vous voulez vous passer des nuances dans votre fichier MIDI, il vous suffit d’insérer les lignes suivantes dans votre bloc \midi{ }.

\midi {
  ...
  \context {
    \Voice
    \remove "Dynamic_performer"
  }
}

LilyPond ne générera de sortie MIDI que si vous incluez un bloc \midi dans la structure de la partition, initialisée par la commande \score.

\score {
  { …notes… }
  \midi { }
}

Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation