4.6.2 Correction des collisions d’objets

Voyons maintenant comment les propriétés décrites dans la section précédente peuvent nous aider à résoudre les collisions.


La propriété padding

En jouant sur la propriété padding (littéralement « rembourrage »), on augmente (ou on diminue) la distance entre des symboles qui sont imprimés au-dessus ou en dessous des notes.

c2\fermata
\override Script.padding = #3
b2\fermata

[image of music]

% This will not work, see below:
\override MetronomeMark.padding = #3
\tempo 4=120
c1 |
% This works:
\override Score.MetronomeMark.padding = #3
\tempo 4=80
d1 |

[image of music]

Vous remarquerez dans le second exemple à quel point il est important de préciser le nom du contexte qui contient l’objet. Puisque l’objet MetronomeMark appartient au contexte Score, le fait de modifier la propriété dans le contexte Voice passera inaperçu. Pour plus de détails, voir Modification de propriétés.

Si on augmente la propriété padding d’un objet alors que celui-ci fait partie d’un ensemble d’objets positionnés en fonction de leur outside-staff-priority, cet objet sera déplacé, ainsi que tous les autres objets du groupe.


La propriété right-padding

La propriété right-padding joue sur l’espacement entre une altération et la note sur laquelle elle porte. On ne l’utilise pas souvent, mais l’espacement par défaut peut se révéler inadéquat avec certaines altérations ou certains glyphes utilisés en musique microtonale. Le stencil de l’altération devra alors être construit sous la forme d’un markup qui contiendra le ou les symboles requis, comme ceci :

sesquisharp = \markup { \sesquisharp }
\relative c'' {
  c4
  % This prints a sesquisharp but the spacing is too small
  \once \override Accidental.stencil = #ly:text-interface::print
  \once \override Accidental.text = #sesquisharp
  cis4 c
  % This improves the spacing
  \once \override Score.AccidentalPlacement.right-padding = #0.6
  \once \override Accidental.stencil = #ly:text-interface::print
  \once \override Accidental.text = #sesquisharp
  cis4 |
}

[image of music]

Cette méthode utilise, pour le stencil des altérations, une retouche qui ne sera pas reprise par la suite. Le type de stencil est obligatoirement une procédure, qui consiste ici à imprimer le contenu de la propriété text de Accidental, déclaré comme étant un signe sesqui-dièse. Celui-ci est ensuite repoussé devant la tête de note par la retouche de right-padding.


La propriété staff-padding

staff-padding sert à aligner des objets tels que des nuances sur une ligne fictive à une distance donnée par rapport à la portée en l’absence d’autre élément de notation qui les repousserait. Ce n’est pas une propriété de DynamicText mais de DynamicLineSpanner, car la ligne fictive est destinée à s’appliquer autant à toutes les nuances, notamment celles qui sont créées comme des bandeaux en longueur (en anglais Spanners). Tel est donc le moyen d’aligner les indications de nuance, comme dans cet exemple repris de la section précédente :

\override DynamicLineSpanner.staff-padding = #3
a4\f b\mf a\p b\mp

[image of music]


La propriété self-alignment-X

L’exemple suivant montre comment ajuster le positionnement d’une indication de corde relativement à une hampe, en alignant le coin droit sur le point de référence de la note parente :

\voiceOne
<a\2>
\once \override StringNumber.self-alignment-X = #RIGHT
<a\2>

[image of music]


La propriété staff-position

Dans une voix, un silence valant une mesure entière peut chevaucher les notes d’une autre voix. Vu que ces silences sont centrés entre les deux barres de mesure, il serait très compliqué de programmer LilyPond pour repérer ces risques de collision dans la mesure où, normalement, toutes les collisions entre notes ou entre notes et silences se produisent sur des notes et silences simultanés. Voici un exemple de collision de ce type :

<< { c4 c c c } \\ { R1 } >>

[image of music]

Ici, la meilleure solution consiste à déplacer le symbole de pause vers le bas – puisque cette pause appartient à la voix deux. Par défaut, dans la \voiceTwo (c’est-à-dire dans la seconde voix d’une construction <<{ … } \\ { … }>>), la propriété staff-position est réglée sur -4 pour les MultiMeasureRest ; nous avons donc besoin de la déplacer, disons, de quatre demi-intervalles vers le bas, ce qui donne -8.

<<
  { c4 c c c }
  \\
  \override MultiMeasureRest.staff-position = #-8
  { R1 }
>>

[image of music]

C’est mieux que d’utiliser, par exemple, extra-offset, car la ligne supplémentaire au-dessus du silence est insérée automatiquement.


La propriété extra-offset

La propriété extra-offset offre la possibilité de contrôler entièrement le placement d’un objet, aussi bien horizontalement que verticalement.

Dans l’exemple suivant, la seconde indication de doigté est déplacée légèrement vers la gauche et de 1,8 intervalle de lignes vers le bas :

\stemUp
f4-5
\once \override Fingering.extra-offset = #'(-0.3 . -1.8)
f4-5

[image of music]


La propriété positions

La propriété positions permet de contrôler manuellement la position et l’inclinaison des nolets, coulés, liaisons de phrasé et barres de ligature.

Voici un exemple où la liaison de phrasé recouvre la liaison d’articulation :

a8 \( ( a'16 ) a \)

[image of music]

Nous pourrions envisager de remonter quelque peu les extrémités de la liaison de phrasé. Commençons par repositionner l’extrémité gauche à 2,5 espaces de portée au-dessus de la ligne médiane, et la droite à 4,5 ; LilyPond choisira la courbe dont les extrémités seront les plus approchantes de celle déterminées :

\once \override PhrasingSlur.positions = #'(2.5 . 4.5)
a8 \( ( a'16 ) a \)

[image of music]

C’est déjà mieux, mais ne pourrait-on pas maintenant abaisser un peu l’extrémité droite de la liaison d’articulation ? Vous constaterez qu’il n’est pas possible d’y arriver, tout simplement parce qu’il n’y a pas de meilleur candidat ; la propriété positions n’est alors d’aucune utilité. Les liaisons, aussi bien de tenue que d’articulation ou de phrasé, peuvent se positionner et se dessiner tout en finesse lorsque nécessaire – voir à ce sujet Modification des liaisons.

Voici un autre exemple. Comme nous pouvons le constater, les barres de ligature chevauchent les liaisons de tenue :

{
  \time 4/2
  <<
    { c'1 ~ c'2. e'8 f' }
    \\
    { e''8 e'' e'' e''  e'' e'' e'' e''  f''2 g'' }
  >>
  <<
    { c'1 ~ c'2. e'8 f' }
    \\
    { e''8 e'' e'' e''  e'' e'' e'' e''  f''2 g'' }
  >>
}

[image of music]

On peut y remédier en déplaçant manuellement vers le haut les deux extrémités des ligatures de croches, non plus à 1,81 intervalle au-dessous de la ligne médiane mais, disons, à 1 :

{
  \time 4/2
  <<
    { c'1 ~ c'2. e'8 f' }
    \\
    {
      \override Beam.positions = #'(-1 . -1)
      e''8 e'' e'' e''  e'' e'' e'' e''  f''2 g''
    }
  >>
  <<
    { c'1 ~ c'2. e'8 f' }
    \\
    { e''8 e'' e'' e''  e'' e'' e'' e''  f''2 g'' }
  >>
}

[image of music]

Vous remarquerez que la retouche continue de s’appliquer au second bloc de croches de la première voix mais qu’il ne s’applique à aucune mesure de la deuxième voix.


La propriété force-hshift

Maintenant, nous sommes prêts à appliquer les dernières corrections à l’exemple de Chopin présenté à la fin de J’entends des Voix, que nous avions laissé dans cet état :

\new Staff \relative c'' {
  \key aes \major
  <<
    { c2 aes4. bes8 }
    \\
    { <ees, c>2 des }
    \\
    \\
    { aes'2 f4 fes }
  >> |
  <c ees aes c>1 |
}

[image of music]

La note intermédiaire du premier accord, le la bémol à la quatrième voix, doit rester dans le même empilement que la note haute. Pour y remédier, nous réglons le force-hshift – qui est une propriété de NoteColumn – de cette note sur zéro.

Quant au second accord, il serait préférable que le fa s’aligne avec le la et que la note la plus basse se positionne un peu plus sur la droite pour éviter que les hampes se chevauchent. Pour cela, nous réglons le force-hshift au niveau du NoteColumn du ré bémol de telle sorte qu’il se déplace de la moitié d’un espace de portée vers la droite.

Et voici le résultat final :

\new Staff \relative c'' {
  \key aes \major
  <<
    { c2 aes4. bes8 }
    \\
    {
      <ees, c>2
      \once \override NoteColumn.force-hshift = #0.5
      des2
    }
    \\
    \\
    {
      \override NoteColumn.force-hshift = #0
      aes'2 f4 fes
    }
  >> |
  <c ees aes c>1 |
}

[image of music]


Autres langues : English, česky, deutsch, español, italiano, 日本語, nederlands.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel d’initiation v2.17.97 (branche de développement).