4.7.1 Autres utilisations des retouches


Liaison entre plusieurs voix

Voici un exemple qui montre comment créer une liaison de prolongation entre des notes appartenant à des voix différentes. En temps normal, seules deux notes appartenant à une même voix peuvent être ainsi liées. La solution consiste à utiliser deux voix, dont l’une avec les notes liées

[image of music]

et à rendre transparente la première hampe de cette voix ; on a alors l’impression que la liaison couvre les deux voix.

<<
  {
    \tweak Flag.transparent ##t
    b8~ b\noBeam
  }
\\
  { b8[ g] }
>>

[image of music]

Pour être sûr que la hampe que nous avons rendue transparente n’empiète pas trop sur le trait de liaison, nous pouvons l’allonger en réglant la longueur (length) sur 8,

<<
  {
    \tweak Flag.transparent ##t
    \tweak Stem.length #8
    b8~ b8\noBeam
  }
\\
  { b[ g8] }
>>

[image of music]

Nous aurions pu, pour déroger à la transparence d’un objet graphique, utiliser le raccourci \omit que nous avons vu plus haut. L’affinage constitue une opération différente en ceci qu’il n’affecte que les propriétés générées par une expression musicale unique. Nous pourrions tout à fait convertir des dérogations en affinages à l’aide d’un \single et ré-écrire l’exemple précédent de cette manière :

<<
  {
    \single \hide Stem
    \single \hide Flag
    \tweak Stem.length #8
    b8~ b\noBeam
  }
\\
  { b8[ g] }
>>

[image of music]

Dans ce cas particulier, la différence avec un \once \hide n’est pas flagrante. Elle prend cependant toute son importance lorsque plusieurs objets de retrouvent au même instant musical – comme les têtes des notes d’un accord. En effet, la présence d’un \once sera répercutée à tous les objets, alors qu’un \single n’affectera, lui, qu’un seul objet, celui généré par l’expression musicale qui le suit directement.


Rendu MIDI d’un point d’orgue

En ce qui concerne les objets extérieurs à la portée, quand on veut les faire disparaître de la partition imprimée, il est généralement préférable de modifier leur propriété stencil plutôt que leur propriété transparent. Le fait d’attribuer à la propriété stencil d’un objet la valeur #f supprimera entièrement celui-ci de la partition. Il ne risquera donc pas de gêner le placement d’autres objets.

Par exemple, si nous voulons changer le réglage de métronome pour simuler un point d’orgue dans le fichier MIDI, nous ne voulons surtout pas que cette indication métronomique apparaisse sur la partition ni qu’elle influence l’espacement entre les deux systèmes ou la position des annotations voisines sur la portée. Le fait d’attribuer à la propriété stencil la valeur #f est donc la bonne solution. Nous montrons ci-dessous le résultat des deux méthodes :

\score {
  \relative c'' {
    % Visible tempo marking
    \tempo 4=120
    a4 a a
    \once \hide Score.MetronomeMark
    % Invisible tempo marking to lengthen fermata in MIDI
    \tempo 4=80
    a4\fermata |
    % New tempo for next section
    \tempo 4=100
    a4 a a a |
  }
  \layout { }
  \midi { }
}

[image of music]

\score {
  \relative c'' {
    % Visible tempo marking
    \tempo 4=120
    a4 a a
    \once \omit Score.MetronomeMark
    % Invisible tempo marking to lengthen fermata in MIDI
    \tempo 4=80
    a4\fermata |
    % New tempo for next section
    \tempo 4=100
    a4 a a a |
  }
  \layout { }
  \midi { }
}

[image of music]

Les deux méthodes permettent d’enlever l’indication métronomique qui allonge le point d’orgue de la partition, et toutes deux modifient le rythme MIDI comme souhaité mais, dans la première, l’indication métronomique transparente repousse vers le haut l’indication de tempo, contrairement à la seconde (avec le stencil désactivé) qui la laisse à sa place.

Voir aussi

Glossaire musicologique : système.


Autres langues : English, česky, deutsch, español, italiano, 日本語, nederlands.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel d’initiation v2.17.97 (branche de développement).