5.1.5 Modification des réglages par défaut d’un contexte

Les propriétés des contextes et objets graphiques se modifient à l’aide des commandes \set et \override, comme indiqué à la rubrique Modification de propriétés. Ces commandes créent des événements musicaux qui feront que la modification produira ses effets dès l’instant où la musique est traitée.

Le propos est ici de voir comment modifier les valeurs par défaut des propriétés de contexte ou d’objet graphique dès la création de ces contextes. Deux manières de procéder sont envisageables : l’une consiste à modifier les valeurs pour tous les contextes d’un même type, l’autre s’attache à adapter les valeurs par défaut d’une instance particulière d’un contexte.


Modification de tous les contextes d’un même type

La personnalisation des réglages par défaut d’un contexte, qu’il s’agisse de Score, Staff ou Voice, peut se réaliser indépendamment de la musique dans un bloc \layout – placé dans le bloc \score auquel ces modifications doivent s’appliquer – au moyen d’un bloc \context.

Les réglages dévolus à la sortie MIDI viendront quant à eux se placer dans un bloc \midi – voir Définitions de la sortie – hiérarchie des contextes.

\layout {
  \context {
    \Voice
    [réglage de contexte pour tous les contextes Voice]
  }
  \context {
    \Staff
    [réglage de contexte pour tous les contextes Staff]
  }
}

La spécification des adaptations peut se faire de différentes manières :

Les instructions destinées à modifier les propriétés peuvent se placer dans un bloc \layout sans pour autant être incluses dans un bloc \context. Expliciter des réglages de la sorte équivaut à inclure les commandes de modification des propriétés au début de chacun des contextes du type en question. Lorsque le contexte n’est pas spécifié, tous les contextes de bas niveau seront affectés – voir Contextes de bas niveau – les voix. La syntaxe appropriée répond aux mêmes critères que si la commande était écrite dans le flot musical.

\score {
  \new Staff {
    \relative c'' {
      a4^"Petite police" a a a
      a4 a a a
    }
  }
  \layout {
    \accidentalStyle dodecaphonic
    \set fontSize = #-4
    \override Voice.Stem.thickness = #4.0
  }
}

[image of music]


Modification d’un contexte particulier

Dans le cas d’un contexte pris individuellement, ses propriétés se modifient à l’aide d’un bloc \with. Toutes les autres instances de contexte appartenant au même type seront affectées des réglages prédéfinis par LilyPond, modifiés le cas échéant par un bloc \layout. Le bloc \with se place directement à la suite de la commande \new type-de-contexte.

\new Staff \with { [réglages pour ce contexte pris individuellement] }
{
  …
}

Dans la mesure où une telle « modification de contexte » est spécifiée au sein même de la musique, ses effets toucheront toutes les sorties (imprimable et Midi), contrairement à ce qui se passe lorsque les adaptations sont réalisées dans la définition d’une sortie.

La spécification des adaptations peut se faire de différentes manières :


Ordre de préséance

La valeur d’une propriété qui doit s’appliquer à un instant particulier est déterminée comme suit :

Voir aussi

Manuel d’initiation : Modification des propriétés d'un contexte.

Manuel de notation : Tout savoir sur les contextes, Contextes de bas niveau – les voix, La commande de fixation \set, La commande de dérogation \override, Le bloc \layout.


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation v2.17.97 (branche de développement).