2.7.3 Basse chiffrée

[image of music]

LilyPond permet de générer des parties de continuo.


Introduction à la basse chiffrée

Les parties de basse continue étaient très répandues dans la musique baroque et jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Comme son nom l’indique, le continuo constitue une partie à lui seul, qui se déroule tout au long de l’œuvre pour en donner la structure harmonique.

Les musiciens du continuo jouent des claviers (clavecin, orgue) ou de tout autre instrument pouvant réaliser des accords. Leur partie est constituée d’une portée de basse aux notes agrémentées de combinaisons de chiffres et signes indiquant le développement des accords à jouer, ainsi que leur éventuel renversement. Cette notation était avant tout un guide, invitant le musicien à improviser de lui-même l’accompagnement.

LilyPond gère la basse chiffrée.

<<
  \new Voice { \clef bass dis4 c d ais g fis}
  \new FiguredBass {
    \figuremode {
      < 6 >4 < 7\+ >8 < 6+ [_!] >
      < 6 >4 <6 5 [3+] >
      < _ >4 < 6 5/>4
    }
  }
>>

[image of music]

La gestion de la basse chiffrée se décompose en deux parties. Dans un premier temps, le mode \figuremode permet de saisir les accords sous forme chiffrée. Le contexte FiguredBass s’occupera ensuite de gérer les objets BassFigure. La basse chiffrée pourra être attachée à un contexte Staff.

L’expression \figures{ … } constitue une raccourci à \new FiguredBass { \figuremode { … } }.

Bien que la gestion de la basse chiffrée ressemble beaucoup à celle des accords, elle est beaucoup plus simpliste. Le mode \figuremode ne fait que stocker des chiffres que le contexte FiguredBass se chargera d’imprimer tels quels. En aucune manière ils ne sont transformés en son, et ils ne sont pas rendus dans un fichier MIDI.

Voir aussi

Glossaire musicologique : basse chifrée.

Morceaux choisis : Accords.


Saisie de la basse chiffrée

\figuremode permet de faire la relation entre ce qui est saisi et le mode de chiffrage. De plus amples informations quant aux différents modes sont regroupées à la rubrique Modes de saisie.

En mode de saisie, un chiffrage est délimité par < et >. La durée est indiquée après le > :

\new FiguredBass {
  \figuremode {
    <6 4>2
  }
}

[image of music]

Une altération – y compris un bécarre – peut s’attacher à un chiffre :

\figures {
  <7! 6+ 4-> <5++> <3-->
}

[image of music]

Vous pouvez stipuler un intervalle augmenté ou diminué :

\figures {
  <6\+ 5/> <7/>
}

[image of music]

Vous pouvez barrer un chiffre d’une oblique inversée, typiquement pour une « petite sixte » :

\figures {
  <6> <6\\>
}

[image of music]

Vous pouvez insérer un espace ou ajouter des crochets :

\figures {
  <[12 _!] 8 [6  4]>
}

[image of music]

Vous pouvez aussi ajouter des chaînes de caractères ou des étiquettes – cf. Commandes pour markup.

\figures {
  <\markup { \tiny \number 6 \super (1) } 5>
}

[image of music]

Lorsque des chiffrages se répètent, vous pouvez utiliser des lignes de prolongation.

<<
  {
    \clef bass
    e4 d c b,
    e4 d c b,
  }
  \figures {
    \bassFigureExtendersOn
    <6 4>4 <6 3> <7 3> <7 3>
    \bassFigureExtendersOff
    <6 4>4 <6 3> <7 3> <7 3>
  }
>>

[image of music]

En pareil cas, la ligne de prolongation masquera toujours le chiffre qu’elle rappelle dans le chiffrage suivant à moins d’avoir été explicitement interrompue.

<<
  \figures {
    \bassFigureExtendersOn
    <6 4>4 <6 4> <6\! 4\!> <6 4>
  }
  {
    \clef bass
    d4 d c c
  }
>>

[image of music]

Voici, de manière synthétique, les différents modificateurs disponibles :

ModificateurUtilisationExemple
+, -, !Altérations

[image of music]

\+, /Augmentation ou diminution d’un degré

[image of music]

\\Petite sixte

[image of music]

\!Terminaison d’une prolongation

[image of music]

Commandes prédéfinies

\bassFigureExtendersOn, \bassFigureExtendersOff.

Morceaux choisis

Emplacement des altération en basse continue

On peut choisir d’imprimer les altérations et signes plus aussi bien avant qu’après les chiffres, en réglant les propriétés figuredBassAlterationDirection et figuredBassPlusDirection.

\figures {
  <6\+> <5+> <6 4-> r
  \set figuredBassAlterationDirection = #RIGHT
  <6\+> <5+> <6 4-> r
  \set figuredBassPlusDirection = #RIGHT
  <6\+> <5+> <6 4-> r
  \set figuredBassAlterationDirection = #LEFT
  <6\+> <5+> <6 4-> r
}

[image of music]

Voir aussi

Morceaux choisis : Accords.

Référence des propriétés internes : BassFigure, BassFigureAlignment, BassFigureLine, BassFigureBracket, BassFigureContinuation, FiguredBass.


Gravure de la basse chiffrée

Une ligne de basse chiffrée s’imprime soit dans un contexte FiguredBass, soit dans la plupart des autres contextes du niveau de la portée.

Le contexte FiguredBass ne tient aucun compte des notes qui apparaissent sur la portée.

<<
  \relative c'' {
    c4 c'8 r8 c,4 c'
  }
  \new FiguredBass {
    \figuremode {
      <4>4 <10 6>8 s8
      <6 4>4 <6 4>
    }
  }
>>

[image of music]

Il est impératif, dans cet exemple, d’instancier explicitement le contexte FiguredBass pour éviter l’apparition d’une portée supplémentaire vide.

On peut ajouter une basse chiffrée directement à un contexte Staff. L’alignement vertical est alors automatiquement ajusté.

<<
  \new Staff = "myStaff"
  \figuremode {
    <4>4 <10 6>8 s8
    <6 4>4 <6 4>
  }
  %% Put notes on same Staff as figures
  \context Staff = "myStaff"
  {
    \clef bass
    c4 c'8 r8 c4 c'
  }
>>

[image of music]

La basse chiffrée attachée à un contexte Staff peut se positionner au-dessus ou en dessous de la portée.

<<
  \new Staff = "myStaff"
  \figuremode {
    <4>4 <10 6>8 s8
    \bassFigureStaffAlignmentDown
    <6 4>4 <6 4>
  }
  %% Put notes on same Staff as figures
  \context Staff = "myStaff"
  {
    \clef bass
    c4 c'8 r8 c4 c'
  }
>>

[image of music]

Commandes prédéfinies

\bassFigureStaffAlignmentDown, \bassFigureStaffAlignmentUp, \bassFigureStaffAlignmentNeutral.

Voir aussi

Morceaux choisis : Accords.

Référence des propriétés internes : BassFigure, BassFigureAlignment, BassFigureLine, BassFigureBracket, BassFigureContinuation, FiguredBass.

Problèmes connus et avertissements

Les lignes de prolongation seront correctes dès lors que notes et chiffrages adoptent des durées identiques.

<<
  {
    \clef bass
    \repeat unfold 4 { f16. g32 } f8. es16 d8 es
  }
  \figures {
    \bassFigureExtendersOn
    % The extenders are correct here, with the same rhythm as the bass
    \repeat unfold 4 { <6 4->16. <6 4->32 }
    <5>8. r16 <6>8 <6\! 5->
  }
>>
<<
  {
    \clef bass
    \repeat unfold 4 { f16. g32 } f8. es16 d8 es
  }
  \figures {
    \bassFigureExtendersOn
    % The extenders are incorrect here, even though the timing is the same
    <6 4->4 <6 4->4
    <5>8. r16 <6>8 <6\! 5->
  }
>>

[image of music]


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation v2.17.97 (branche de développement).