4.4.1 Espacement vertical au sein d’un système

LilyPond dispose de trois différents mécanismes permettant de contrôler l’espacement au sein d’un système selon trois catégories :

La hauteur de chaque système se détermine en deux phases. Les portées sont tout d’abord espacées selon la surface disponible. Puis les lignes autres que des portées, comme les paroles ou les accords, sont réparties entre les portées.

Les paragraphes qui suivent traitent exclusivement de la manière de gérer l’espacement entre les lignes d’un système – portée musicale ou non. Pour ce qui a trait aux espacements entre les systèmes, mouvements, annotations et marge, ils sont contrôlés par des variables attachées au bloc \paper et font l’objet du chapitre Variables d’espacement vertical fluctuant.


Propriétés d’espacement au sein d’un système

L’espacement entre les portées est géré par deux jeux de propriétés d’objet graphique (grob). Le premier, associé à l’objet graphique VerticalAxisGroup, est créé pour toute ligne de portée ou de non-portée. Le second, associé à l’objet graphique StaffGrouper, doit être explicitement créé pour un regroupement de portées particulier. Les propriétés qui leur sont attachées sont abordées en fin de section.

Le nom de ces propriétés, sauf staff-affinity, suit le schéma item1-item2-spacingitem1 et item2 étant les éléments à espacer. Notez bien que item2 n’est pas forcément placé au-dessous : c’est le cas pour la propriété nonstaff-relatedstaff-spacing qui spécifie l’espacement d’une ligne de non-portée alors que sa staff-affinity a été déterminée à UP.

Toutes ces distances sont mesurées entre les points de référence respectifs des éléments considérés. Le point de référence d’une portée est le centre vertical du StaffSymbol – la ligne médiane si line-count est impair, l’interligne médian si line-count est pair. Quant aux lignes rattachées à des portées – lignes de non-portée – le tableau suivant présente le point de référence pour chacune d’elles :

Ligne de non-portéePoint de référence
ChordNamesligne de base
NoteNamesligne de base
Lyricsligne de base
Dynamicsmi-hauteur du « m »
FiguredBasspoint le plus haut
FretBoardsligne supérieure

En voici une représentation graphique :

[image of music]

Hormis staff-affinity – propriété attachée au grob VerticalAxisGroup –, chacune de ces propriétés est enregistrée sous la forme d’une liste associative dont la structure est identique à celle des variables du bloc \paper que nous avons examinées au chapitre Variables d’espacement vertical fluctuant. Les particularités en matière de modification d’une liste associative font l’objet d’un chapitre particulier. Les propriétés des objets graphiques se règlent avec un \override mentionné dans un bloc \score ou \layout, pas dans le bloc \paper.

L’exemple suivant illustre deux façons de modifier une liste associative. La première déclaration n’agit que sur une seule clé, alors que la seconde redéfinit la propriété dans son intégralité.

\new Staff \with {
  \override VerticalAxisGroup.default-staff-staff-spacing.basic-distance = #10
} { … }

\new Staff \with {
  \override VerticalAxisGroup.default-staff-staff-spacing =
    #'(('basic-distance  . 10)
       (minimum-distance . 9)
       (padding . 1)
       (stretchability . 10))
} { … }

La modification d’un espacement au niveau global se mentionne au sein du bloc \layout :

\layout {
  \context {
    \Staff
    \override VerticalAxisGroup.default-staff-staff-spacing.basic-distance = #10
  }
}

Les réglages concernant les propriétés d’espacement vertical des objets graphiques sont répertoriées aux chapitres VerticalAxisGroup et StaffGrouper. Les propriétés relatives aux lignes de non-portée sont répertoriées selon la définition de leur contexte dans la Référence des propriétés internes.

Propriétés de l’objet VerticalAxisGroup

Les propriétés de l’objet VerticalAxisGroup s’ajustent à l’aide d’un \override au niveau d’un contexte Staff (ou son équivalent).

staff-staff-spacing

Il s’agit de la distance entre la portée en cours et la portée qui suit au sein du même regroupement, qu’il y ait ou des lignes de non-portée (Lyrics ou autre) entre les deux. Cette propriété ne s’applique pas à la dernière portée d’un système.

En tout état de cause, la fonction Scheme staff-staff-spacing d’un VerticalAxisGroup affectera les propriétés du StaffGrouper si la portée est incluse dans un regroupement ; elle s’appliquera au default-staff-staff-spacing en l’absence de regroupement. Les portées peuvent donc s’aligner différemment selon qu’elles sont ou non regroupées. Pour obtenir le même espacement sans tenir compte des éventuels regroupements, cette fonction peut faire place à une complète redéfinition des espacements fluctuants à l’aide de règles dérogatoires comme vu précédemment.

default-staff-staff-spacing

Il s’agit de la distance qui s’appliquera par défaut aux portées isolées, à moins que staff-staff-spacing n’ait été redéfini explicitement par un \override.

staff-affinity

Il s’agit de la direction – UP, DOWN ou CENTER – que prendra une ligne de non-portée pour aller s’accoler aux portées adjacentes . Si vous lui attribuez CENTER, cette ligne de non-portée ira se placer à équidistance entre les portées qui l’encadrent, tout en tenant compte des éventuels risques de collision et autres contraintes d’espacement. Des lignes de non-portée adjacentes devraient avoir une staff-affinity allant de haut en bas – autrement dit, pas de UP après un DOWN. Une ligne de non-portée en dessous d’un système devrait avoir sa staff-affinity définie à UP. De la même manière, lorsque cette ligne surplombe un système, sa staff-affinity devrait être définie à DOWN. Prenez garde à la valeur que vous affectez à staff-affinity : si vous affectez la valeur #f à une ligne de non-portée, cette ligne sera considérée comme étant une portée ; à l’inverse, utiliser la propriété staff-affinity pour une portée lui fera perdre cette qualité.

nonstaff-relatedstaff-spacing

Il s’agit de la distance entre la ligne de non-portée en cours et la portée la plus proche selon la staff-affinity, à la double condition qu’il n’y ait pas déjà une autre ligne de non-portée et que la valeur de staff-affinity soit UP ou DOWN. Lorsque la valeur de staff-affinity est égale à CENTER, la valeur de nonstaff-relatedstaff-spacing servira à centrer la ligne de non-portée entre les deux portées adjacentes même si une autre non-portée est présente (quelque soit le côté). Le positionnement d’une ligne de non-portée dépend donc à la fois des portées tout comme des autres lignes de non-portée adjacentes. L’affectation d’une faible valeur à la propriété stretchability de l’un de ces types d’espacement les avantagera ; leur affecter une grande valeur aura pour conséquence de diminuer leur influence.

nonstaff-nonstaff-spacing

Il s’agit de la distance entre deux lignes de non-portée selon l’orientation définie par staff-affinity et dès lors qu’elles ont la même orientation. Bien entendu, ceci ne peut concerner que les valeurs UP et DOWN de staff-affinity.

nonstaff-unrelatedstaff-spacing

Il s’agit de la distance entre une ligne de non-portée et la portée à l’opposé de l’orientation adoptée, à la double condition qu’il n’y ait pas déjà une autre ligne de non-portée et que la valeur de staff-affinity soit UP ou DOWN. Cette propriété trouve toute sa légitimité pour décaler une ligne de Lyrics de la portée à laquelle elle ne correspond pas.

Propriétés de l’objet StaffGrouper

Les propriétés de l’objet StaffGrouper s’ajustent à l’aide d’un \override au niveau d’un contexte StaffGroup (ou son équivalent).

staff-staff-spacing

Il s’agit de la distance entre deux portées consécutives d’un même système. La propriété staff-staff-spacing de l’objet VerticalAxisGroup d’une portée en particulier peut se redéfinir à l’aide de règles dérogatoires.

staffgroup-staff-spacing

Il s’agit de la distance entre la dernière portée d’un regroupement et la portée suivante, au sein d’un même système, y compris lorsqu’une ou plusieurs lignes de non-portée (tel Lyrics) s’insèrent entre les deux. Cette propriété ne concerne pas la dernière portée d’un système. Dans le cas où la propriété staff-staff-spacing d’une portée du regroupement a été ajustée au niveau de son propre VerticalAxisGroup, cette dernière aura préséance.

Voir aussi

Manuel de notation : Variables d’espacement vertical fluctuant, Modification de listes associatives.

Fichiers d’initialisation : ‘ly/engraver-init.ly’, ‘scm/define-grobs.scm’.

Référence des propriétés internes : Contexts, VerticalAxisGroup, StaffGrouper.


Espacement de portées isolées

Les Staff, DrumStaff, TabStaff entre autres sont des contextes de « portée » pouvant contenir plusieurs voix, mais pas une portée.

L’espacement de ces portées isolées est géré par les propriétés suivantes :

Ces propriétés d’objet graphique sont expliquées une à une au chapitre Propriétés d’espacement au sein d’un système.

Certaines propriétés supplémentaires s’appliqueront dès lors que ces portées sont regroupées – voir Espacement de portées regroupées.

L’exemple suivant illustre la manière de gérer l’espacement de portées isolées à l’aide de la propriété default-staff-staff-spacing. Les mêmes règles appliquées de manière dérogatoire au staff-staff-spacing produiront les mêmes effets, y compris au sein de regroupements.

\layout {
  \context {
    \Staff
    \override VerticalAxisGroup.default-staff-staff-spacing =
      #'((basic-distance . 8)
         (minimum-distance . 7)
         (padding . 1))
  }
}

<<
  % The very low note here needs more room than 'basic-distance
  % can provide, so the distance between this staff and the next
  % is determined by 'padding.
  \new Staff { b,2 r | }

  % Here, 'basic-distance provides enough room, and there is no
  % need to compress the space (towards 'minimum-distance) to make
  % room for anything else on the page, so the distance between
  % this staff and the next is determined by 'basic-distance.
  \new Staff { \clef bass g2 r | }

  % By setting 'padding to a negative value, staves can be made to
  % collide.  The lowest acceptable value for 'basic-distance is 0.
  \new Staff \with {
    \override VerticalAxisGroup.default-staff-staff-spacing =
      #'((basic-distance . 3.5)
         (padding . -10))
  } { \clef bass g2 r | }
  \new Staff { \clef bass g2 r | }
>>

[image of music]

Voir aussi

Fichiers d’initialisation : ‘scm/define-grobs.scm’.

Morceaux choisis : Espacements.

Référence des propriétés internes : VerticalAxisGroup.


Espacement de portées regroupées

Dans les partitions orchestrales ou de grande ampleur, il arrive souvent que des portées soient regroupées. L’espacement est alors plus important entre deux regroupements qu’entre les portées d’un même groupe.

Les regroupements de portées tels le StaffGroup ou le ChoirStaff sont des contextes qui peuvent contenir simultanément une ou plusieurs portées.

L’espacement entre les portées d’un même regroupement est géré par les propriétés suivantes :

Ces propriétés d’objet graphique sont expliquées une à une au chapitre Propriétés d’espacement au sein d’un système.

L’exemple suivant illustre la manière de gérer l’espacement de portées regroupées, à l’aide des propriétés de l’objet graphique StaffGrouper :

\layout {
  \context {
    \Score
    \override StaffGrouper.staff-staff-spacing.padding = #0
    \override StaffGrouper.staff-staff-spacing.basic-distance = #1
  }
}

<<
  \new PianoStaff \with {
    \override StaffGrouper.staffgroup-staff-spacing.basic-distance = #20
  } <<
    \new Staff { c'1 }
    \new Staff { c'1 }
  >>

  \new StaffGroup <<
    \new Staff { c'1 }
    \new Staff { c'1 }
  >>
>>

[image of music]

Voir aussi

Fichiers d’initialisation : ‘scm/define-grobs.scm’.

Morceaux choisis : Espacements.

Référence des propriétés internes: VerticalAxisGroup, StaffGrouper.


Espacement des lignes rattachées à des portées

Les lignes de non-portée, comme les Lyrics ou les ChordNames sont des contextes dont les objets de rendu sont gravés à l’instar des portées – une ligne horizontale dans un système. En fait, les lignes de non-portée sont des contextes qui vont créer un objet de rendu VerticalAxisGroup.

L’espacement des lignes de non-portée est géré par les propriétés suivantes :

Ces propriétés d’objet graphique sont expliquées une à une au chapitre Propriétés d’espacement au sein d’un système.

L’exemple suivant utilise la propriété nonstaff-nonstaff-spacing pour gérer l’espacement entre des lignes consécutives de non-portée. Vous noterez que la valeur élevée attribuée à la clé stretchability permet aux paroles de s’étirer plus que de raison.

\layout {
  \context {
    \Lyrics
    \override VerticalAxisGroup.nonstaff-nonstaff-spacing.stretchability = #1000
  }
}

\new StaffGroup
<<
  \new Staff \with {
    \override VerticalAxisGroup.staff-staff-spacing = #'((basic-distance . 30))
  } { c'1 }
  \new Lyrics \with {
    \override VerticalAxisGroup.staff-affinity = #UP
  } \lyricmode { up }
  \new Lyrics \with {
    \override VerticalAxisGroup.staff-affinity = #CENTER
  } \lyricmode { center }
  \new Lyrics \with {
    \override VerticalAxisGroup.staff-affinity = #DOWN
  } \lyricmode { down }
  \new Staff { c'1 }
>>

[image of music]

Voir aussi

Fichiers d’initialisation : ‘ly/engraver-init.ly’, ‘scm/define-grobs.scm’.

Morceaux choisis : Espacements.

Référence des propriétés internes : Contexts, VerticalAxisGroup.


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation v2.17.97 (branche de développement).