4.5.2 Changement d’espacement en cours de partition

Il arrive, au cours d’un même mouvement, qu’une nouvelle partie modifie substantiellement la notion de valeur brève et valeur longue. La commande newSpacingSection permet alors de réinitialiser les paramètres d’espacement.

Dans l’exemple qui suit, le changement de métrique marque le début d’une nouvelle partie ; remarquez comme les doubles-croches sont alors automatiquent un peu plus espacées :

\time 2/4
c4 c8 c
c8 c c4 c16[ c c8] c4
\newSpacingSection
\time 4/16
c16[ c c8]

[image of music]

La commande \newSpacingSection crée un nouvel objet SpacingSpanner à cet instant musical. Si toutefois les ajustements apportés à l’espacement automatique ne se révélent pas satisfaisants, ils peuvent s’adapter à l’aide d’\overrides. Ces amendements doivent intervenir au même moment que la commande \newSpacingSection ; ils produiront leurs effets jusqu’à ce qu’ils soient à nouveau modifiés par une nouvelle section, comme ici :

\time 4/16
c16[ c c8]
\newSpacingSection
\override Score.SpacingSpanner.spacing-increment = #2
c16[ c c8]
\newSpacingSection
\revert Score.SpacingSpanner.spacing-increment
c16[ c c8]

[image of music]

Voir aussi

Morceaux choisis : Espacements.

Référence des propriétés internes : SpacingSpanner.


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation v2.17.97 (branche de développement).