1.2.3 Gravure du rythme


Métrique

Le chiffre de mesure indique le mètre d’une pièce : une alternance régulière de temps forts et de temps faibles. Il est indiqué par une fraction au début de la portée :

\time 2/4 c2
\time 3/4 c2.

[image of music]

La métrique est imprimée en début de morceau, et à chaque fois qu’elle est modifiée. Si cette modification intervient au niveau d’un saut de ligne, une métrique « de précaution » sera imprimée avant de passer à la ligne suivante. Ce comportement par défaut peut être modifié, comme indiqué au chapitre Visibilité des objets.

\time 2/4
c2 c
\break
c c
\break
\time 4/4
c c c c

[image of music]

Le symbole de métrique utilisé pour les mesures à 2/2 et 4/4 peut être changé pour un style numérique :

% Default style
\time 4/4 c1
\time 2/2 c1
% Change to numeric style
\numericTimeSignature
\time 4/4 c1
\time 2/2 c1
% Revert to default style
\defaultTimeSignature
\time 4/4 c1
\time 2/2 c1

[image of music]

Les métriques anciennes font l’objet d’un chapitre particulier.

En plus de déterminer la métrique qui sera imprimée, la commande \time réglera aussi les valeurs par défaut des propriétés baseMoment, beatStructure et beamExceptions correspondant à la métrique. Les valeurs prédéterminées par défaut de ces différentes propriétés sont inscrites dans le fichier ‘scm/time-signature-settings.scm’.

La valeur par défaut de beatStructure peut se voir aménagée dès la commande \time à l’aide d’un premier argument :

\score {
  \new Staff {
    \relative c' {
      \time #'(2 2 3) 7/8
      \repeat unfold 7 { c8 } |
      \time #'(3 2 2) 7/8
      \repeat unfold 7 { c8 } |
    }
  }
}

[image of music]

Les valeurs par défaut de toutes ces variables associées à la métrique, y compris baseMoment et beamExceptions, peuvent se définir en même temps. Ces valeurs peuvent se régler indépendamment pour différentes métriques. Les valeurs adaptées ne seront effectives qu’à partir du moment où interviendra une commande \time de la valeur de métrique correspondante :

\score {
  \relative c' {
    \overrideTimeSignatureSettings
      4/4        % timeSignatureFraction
      1/4        % baseMomentFraction
      #'(3 1)    % beatStructure
      #'()       % beamExceptions
    \time 4/4
    \repeat unfold 8 { c8 } |
  }
}

[image of music]

\overrideTimeSignatureSettings prend quatre arguments :

  1. timeSignatureFraction, une fraction indiquant la métrique pour laquelle ces valeurs doivent s’appliquer,
  2. baseMomentFraction, une fraction comprenant les numérateur et dénominateur de la fraction indiquant la base de la pulsation,
  3. beatStructure, une liste Scheme indiquant la structure de cette pulsation, en unité de base,
  4. beamExceptions, une liste associative des règles de ligature pour cette métrique, en dehors de celles basées sur le temps comme indiqué à la rubrique Définition des règles de ligature automatique.

Vous pouvez revenir à tout moment aux réglages prédéterminés d’une métrique :

\score{
  \relative c' {
    \repeat unfold 8 { c8 } |
    \overrideTimeSignatureSettings
      4/4        % timeSignatureFraction
      1/4        % baseMomentFraction
      #'(3 1)    % beatStructure
      #'()       % beamExceptions
    \time 4/4
    \repeat unfold 8 { c8 } |
    \revertTimeSignatureSettings 4/4
    \time 4/4
    \repeat unfold 8 { c8 } |
  }
}

[image of music]

Le fait de déplacer du contexte Score au contexte Staff à la fois le Timing_translator et le Default_bar_line_engraver permet d’obtenir des réglages particuliers pour les différentes portées d’un regroupement :

\score {
  \new StaffGroup <<
     \new Staff {
        \overrideTimeSignatureSettings
          4/4        % timeSignatureFraction
          1/4        % baseMomentFraction
          #'(3 1)    % beatStructure
          #'()       % beamExceptions
        \time 4/4
        \repeat unfold 8 {c''8}
     }
     \new Staff {
        \overrideTimeSignatureSettings
          4/4        % timeSignatureFraction
          1/4        % baseMomentFraction
          #'(1 3)    % beatStructure
          #'()       % beamExceptions
        \time 4/4
        \repeat unfold 8 {c''8}
     }
  >>
  \layout {
    \context {
      \Score
      \remove "Timing_translator"
      \remove "Default_bar_line_engraver"
    }
    \context {
      \Staff
      \consists "Timing_translator"
      \consists "Default_bar_line_engraver"
    }
  }
}

[image of music]

Une autre méthode de modification de ces variables liées à la métrique, et qui évite sa réimpression au moment du changement, est indiquée à la rubrique Définition des règles de ligature automatique.

Commandes prédéfinies

\numericTimeSignature, \defaultTimeSignature.

Morceaux choisis

Affichage seulement du numérateur d’une métrique (au lieu d’une fraction)

La métrique est parfois indiquée non pas par une fraction (par ex. 7/4) mais simplement par son numérateur (7 dans ce cas). L’instruction \override Staff.TimeSignature.style = #'single-digit permet de déroger au style par défaut de manière permanente – un \revert Staff.TimeSignature.style annulera ces modifications. Lorsque cette métrique sous la forme d’un seul chiffre ne se présente qu’une seule fois, il suffit de faire précéder l’instruction \override d’un simple \once.

\relative c'' {
  \time 3/4
  c4 c c
  % Change the style permanently
  \override Staff.TimeSignature.style = #'single-digit
  \time 2/4
  c4 c
  \time 3/4
  c4 c c
  % Revert to default style:
  \revert Staff.TimeSignature.style
  \time 2/4
  c4 c
  % single-digit style only for the next time signature
  \once \override Staff.TimeSignature.style = #'single-digit
  \time 5/4
  c4 c c c c
  \time 2/4
  c4 c
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : métrique.

Manuel de notation : Définition des règles de ligature automatique, Métriques anciennes, Gestion du temps.

Installed Files: ‘scm/time-signature-settings.scm’.

Morceaux choisis : Rythme.

Références des propriétés internes : TimeSignature, Timing_translator.


Indication métronomique

Une indication métronomique s’insère tout simplement comme ceci :

\tempo 4 = 120
c2 d
e4. d8 c2

[image of music]

Lorsque le réglage précis du métronome est laissé à l’appréciation de l’exécutant, vous pouvez cependant lui fournir une plage :

\tempo 4 = 40 - 46
c4. e8 a4 g
b,2 d4 r

[image of music]

Vous pouvez préférer une indication textuelle :

\tempo "Allegretto"
c4 e d c
b4. a16 b c4 r4

[image of music]

Lorsque vous combinez des indications métronomiques sous forme textuelle et numérique, l’indication numérique sera placée entre parenthèses :

\tempo "Allegro" 4 = 160
g4 c d e
d4 b g2

[image of music]

En matière d’indication textuelle, vous pouvez utiliser n’importe quel objet de type markup, comme ici :

\tempo \markup { \italic Faster } 4 = 132
a8-. r8 b-. r gis-. r a-. r

[image of music]

Mentionner une indication textuelle vide vous permet de mettre entre parenthèses l’indication numérique :

\tempo "" 8 = 96
d4 g e c

[image of music]

Dans le cas d’une partie où l’instrumentiste a de longs moments de silence, les indications de tempo peuvent être fort rapprochées l’une de l’autre. L’instruction \markLengthOn permet de préserver suffisamment d’espace horizontal de telle sorte que ces indications ne se chevauchent ; l’instruction \markLengthOff restaure le comportement par défaut qui ignore les indications de tempo dans les calculs d’espacement horizontal.

\compressFullBarRests
\markLengthOn
\tempo "Molto vivace"
R1*12
\tempo "Meno mosso"
R1*16
\markLengthOff
\tempo "Tranquillo"
R1*20

[image of music]

Morceaux choisis

Impression du métronome et des repères sous la portée

Les indications de tempo et les marques de repère s’impriment par défaut au-dessus de la portée. Le fait de régler en conséquence la propriété direction des objets MetronomeMark ou RehearsalMark les placera au-dessous de la portée.

\layout { ragged-right = ##f }

{
  % Metronome marks below the staff
  \override Score.MetronomeMark.direction = #DOWN
  \tempo 8. = 120
  c''1

  % Rehearsal marks below the staff
  \override Score.RehearsalMark.direction = #DOWN
  \mark \default
  c''1
}

[image of music]

Changement de tempo sans indication sur la partition

Vous pouvez indiquer un changement de tempo pour le fichier MIDI sans pour autant l’imprimer. Il suffit alors de le rendre invisible aux interprètes.

\score {
  \new Staff \relative c' {
    \tempo 4 = 160
    c4 e g b
    c4 b d c
    \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 96
    d,4 fis a cis
    d4 cis e d
  }
  \layout { }
  \midi { }
}

[image of music]

Création d’une indication métronomique sous forme d’étiquette

Vous pouvez créer des indications de tempo sous la forme d’étiquettes textuelles – des objets markup – notamment des équivalences. Cependant, elles n’apparaîtront pas dans le fichier MIDI.

\relative c' {
  \tempo \markup {
    \concat {
      (
      \smaller \general-align #Y #DOWN \note #"16." #1
      " = "
      \smaller \general-align #Y #DOWN \note #"8" #1
      )
    }
  }
  c1
  c4 c' c,2
}

[image of music]

Pour de plus amples détails, veuillez consulter Mise en forme du texte.

Voir aussi

Glossaire musicologique : métronome, indication métronomique, indication du tempo, marque de métronome.

Manuel de notation : Mise en forme du texte, Sortie MIDI.

Morceaux choisis : Notation sur la portée.

Référence des propriétés internes : MetronomeMark.


Levées

Les mesures incomplètes, telles que les anacrouses ou levées, doivent être entrées avec la commande \partial. La syntaxe de cette commande est

\partial durée

durée correspond à la valeur rythmique restant dans la mesure et avant la première mesure complète :

\time 3/4
\partial 8
e8 | a4 c8 b c4 |

[image of music]

La durée peut être de n’importe quelle longueur inférieure à la mesure complète :

\time 3/4
\partial 4.
r4 e8 | a4 c8 b c4 |

[image of music]

Cette commande \partial durée peut aussi s’écrire :

\set Timing.measurePosition -durée

De fait, le premier exemple pourrait s’écrire :

\time 3/4
\set Timing.measurePosition = #(ly:make-moment -1/8)
e8 | a4 c8 b c4 |

[image of music]

La propriété measurePosition contient un nombre rationnel généralement positif et qui indique, à ce point précis, où l’on en est de la mesure. La commande \partial durée le transforme en nombre négatif pour lui attribuer un autre sens : la mesure courante (la première) est précédée d’une mesure 0 (l’anacrouse) dont la longueur est donnée par durée.

Voir aussi

Glossaire musicologique : anacrouse.

Manuel de notation : Notes d’ornement.

Morceaux choisis : Rythme.

Références des propriétés internes : Timing_translator.

Problèmes connus et avertissements

\partial n’est destiné à être utilisé qu’en début de pièce. Si on l’utilise ailleurs qu’au début, des messages d’erreur peuvent s’afficher, voire des problèmes inopinés surgir. Utilisez plutôt \set Timing.measurePosition en pareil cas.

\time 6/8
\partial 8
e8 | a4 c8 b[ c b] |
\set Timing.measurePosition = #(ly:make-moment -1/4)
r8 e,8 | a4 c8 b[ c b] |

[image of music]


Musique sans métrique

En matière de musique mesurée, le positionnement des barres et la numérotation sont calculés automatiquement. Ceci n’est pas souhaitable dans le cas d’une musique non mesurée – les cadences par exemple – et peut être désactivé à l’aide de la commande \cadenzaOn, puis réactivé par un \cadenzaOff à l’endroit approprié.

c4 d e d
\cadenzaOn
c4 c d8[ d d] f4 g4.
\cadenzaOff
\bar "|"
d4 e d c

[image of music]

La numérotation reprend dès la fin d’une cadence.

% Show all bar numbers
\override Score.BarNumber.break-visibility = #all-visible
c4 d e d
\cadenzaOn
c4 c d8[ d d] f4 g4.
\cadenzaOff
\bar "|"
d4 e d c

[image of music]

Une cadence représente un fragment détaché de la notion de mesure, en dépit des différentes commandes \bar qu’il pourra comporter. L’insertion d’une commande \bar dans une cadence n’entame pas de nouvelle mesure, même si une barre est imprimée. Ceci a pour conséquence que toute altération supplémentaire par rapport à l’armure – normalement en vigueur jusqu’à la fin de la mesure – sera valide même après une barre insérée grâce à une instruction \bar. Toute altération ultérieure devra donc être rappelée manuellement – voir Altérations.

c4 d e d
\cadenzaOn
cis4 d cis d
\bar "|"
% First cis is printed without alteration even if it's after a \bar
cis4 d cis! d
\cadenzaOff
\bar "|"

[image of music]

L’instruction \cadenzaOn désactive les ligatures automatiques ; elles seront réactivées après un \cadenzaOff. Toutes les ligatures devront donc être indiquées de manière explicite tout au long de la cadence – voir Barres de ligature manuelles).

\repeat unfold 8 { c8 }
\cadenzaOn
cis8 c c c c
\bar"|"
c8 c c
\cadenzaOff
\repeat unfold 8 { c8 }

[image of music]

Ces commandes prédéfinies affecteront toutes les portées de la partition, même si vous ne les placez que dans un simple contexte Voice. Pour éviter ce désagrément, transférez le Timing_translator du contexte Score au contexte Staff, comme indiqué au chapitre Notation polymétrique.

Commandes prédéfinies

\cadenzaOn, \cadenzaOff.

Voir aussi

Glossaire musicologique : cadence.

Manuel de notation : Visibilité des objets, Notation polymétrique, Barres de ligature manuelles, Altérations.

Morceaux choisis : Rythme.

Problèmes connus et avertissements

Sauts de ligne ou de page ne peuvent intervenir qu’au niveau d’une barre de mesure. Si votre musique non mesurée s’étend sur plus d’une ligne, il vous faudra insérer des barres de mesure « invisibles » pour indiquer où des sauts de ligne peuvent prendre place :

\bar ""

Notation polymétrique

LilyPond gère les métriques composites, aussi bien de manière explicite que de manière détournée – modification de l’indicateur de métrique et échelonnement de la durée des notes.

Métriques différentes et mesures d’égale longueur

Il suffit, pour obtenir cette forme de notation, de tout d’abord affecter une même métrique aux différentes portées. Cette métrique sera ensuite remplacée dans chacune des portées par un quotient fourni en argument à la propriété timeSignatureFraction. La durée des notes sera enfin proratisée selon la métrique commune grâce à la fonction \scaleDurations.

L’exemple suivant utilise parallèlement des mesures à 3/4, 9/8 et 10/8. Pour la deuxième portée les durées sont multipliées par 2/3 de telle sorte que 2/3 * 9/8 = 3/4 ; pour la troisième elles sont multipliées par 3/5, de telle sorte que 3/5 * 10/8 = 3/4. Les ligatures devront être explicites, la fonction d’échelonnement venant perturber les règles de ligature automatique.

\relative c' <<
  \new Staff {
    \time 3/4
    c4 c c |
    c4 c c |
  }
  \new Staff {
    \time 3/4
    \set Staff.timeSignatureFraction = 9/8
    \scaleDurations 2/3
      \repeat unfold 6 { c8[ c c] }
  }
  \new Staff {
    \time 3/4
    \set Staff.timeSignatureFraction = 10/8
    \scaleDurations 3/5 {
      \repeat unfold 2 { c8[ c c] }
      \repeat unfold 2 { c8[ c] } |
      c4. c \tuplet 3/2 { c8[ c c] } c4
    }
  }
>>

[image of music]

Métriques différentes et mesures de longueur inégale

Il arrive aussi que chaque portée ait sa propre métrique. Vous y parviendrez en déplaçant le Timing_translator et le Default_bar_line_engraver dans le contexte Staff.

\layout {
  \context {
    \Score
    \remove "Timing_translator"
    \remove "Default_bar_line_engraver"
  }
  \context {
    \Staff
    \consists "Timing_translator"
    \consists "Default_bar_line_engraver"
  }
}

% Now each staff has its own time signature.

\relative c' <<
  \new Staff {
    \time 3/4
    c4 c c |
    c4 c c |
  }
  \new Staff {
    \time 2/4
    c4 c |
    c4 c |
    c4 c |
  }
  \new Staff {
    \time 3/8
    c4. |
    c8 c c |
    c4. |
    c8 c c |
  }
>>

[image of music]

Métriques complexes

Une métrique composite se crée à l’aide de la fonction \compoundMeter, en suivant la syntaxe :

\compoundMeter #'(liste de listes)

La construction la plus simple est constituée d’une seule liste, dans laquelle le dernier nombre indique le « dénominateur » de la métrique, les précédents représentent le « numérateur ».

\relative c' {
  \compoundMeter #'((2 2 2 8))
  \repeat unfold 6 c8 \repeat unfold 12 c16
}

[image of music]

Une métrique plus élaborée s’obtient en ajoutant d’autres listes. Bien entendu, les ligatures automatiques s’ajusteront aux différentes valeurs.

\relative c' {
  \compoundMeter #'((1 4) (3 8))
  \repeat unfold 5 c8 \repeat unfold 10 c16
}

\relative c' {
  \compoundMeter #'((1 2 3 8) (3 4))
  \repeat unfold 12 c8
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : polymétrie, métrique composite, métrique.

Manuel de notation : Barres de ligature automatiques, Barres de ligature manuelles, Métrique, Changement d’échelle des durées.

Morceaux choisis : Rythme.

Références des propriétés internes : TimeSignature, Timing_translator, Default_bar_line_engraver, Staff.

Problèmes connus et avertissements

L’utilisation de métriques différentes en parallèle entraîne un alignement vertical. De ce fait, les barres de mesure ont tendance à fausser l’espacement régulier entre les différentes portées.


Découpage automatique des notes

On peut convertir automatiquement les notes longues en notes liées. Il suffit pour cela de remplacer le graveur Note_heads_engraver par le graveur Completion_heads_engraver. Il en va de même pour des silences ; le Completion_rest_engraver devra alors remplacer le Rest_engraver. Dans l’exemple suivant, les notes ou silences qui dépassent de la mesure sont divisés et au besoin liés.

\new Voice \with {
  \remove "Note_heads_engraver"
  \consists "Completion_heads_engraver"
  \remove "Rest_engraver"
  \consists "Completion_rest_engraver"
}

{ c2. c8 d4 e f g a b c8 c2 b4 a g16 f4 e d c8. c2 r1*2 }

[image of music]

Ces graveurs divisent toutes les notes et silences qui débordent de la mesure, et insèrent des liaisons de prolongation. Dans la pratique, cette fonctionnalité permet de déboguer des partitions complexes : si les mesures ne sont pas entièrement remplies, alors les liaisons de prolongation montrent exactement la durée des décalages de mesure.

Voir aussi

Glossaire musicologique : liaison de tenue.

Manuel d’initiation : Tout savoir sur les graveurs, Ajout et suppression de graveurs.

Morceaux choisis : Rythme.

Références des propriétés internes : Note_heads_engraver, Completion_heads_engraver, Rest_engraver, Completion_rest_engraver, Forbid_line_break_engraver.

Problèmes connus et avertissements

Bien que toutes les durées – particulièrement celles contenant des nolets – ne puissent être exactement représentées avec des notes normales et des points, le graveur Completion_heads_engraver n’insérera pas de nolet.

Le Completion_heads_engraver affecte seulement les notes, il ne divise pas les silences.


Gravure de lignes rythmiques

Au moyen d’une portée rythmique – rhythmic staff en anglais – on peut montrer seulement le rythme d’une mélodie : toutes les notes sont ramenées à la même hauteur, sur une portée d’une seule ligne.

<<
  \new RhythmicStaff {
    \new Voice = "myRhythm" {
      \time 4/4
      c4 e8 f g2
      r4 g g f
      g1
    }
  }
  \new Lyrics {
    \lyricsto "myRhythm" {
      This is my song
      I like to sing
    }
  }
>>

[image of music]

L’utilisation combinée du Pitch_squash_engraver et de \improvisationOn permet d’afficher la structure rythmique d’une grille d’accords :

<<
  \new ChordNames {
    \chordmode {
      c1 f g c
    }
  }
  \new Voice \with {
    \consists "Pitch_squash_engraver"
  } \relative c'' {
    \improvisationOn
    c4 c8 c c4 c8 c
    f4 f8 f f4 f8 f
    g4 g8 g g4 g8 g
    c4 c8 c c4 c8 c
  }
>>

[image of music]

Commandes prédéfinies

\improvisationOn, \improvisationOff.

Morceaux choisis

Rythmique et guitare

En matière de notation pour guitare, il arrive que soient indiqués les « coups de gratte » en plus de la mélodie, grilles d’accords et diagrammes de tablature.

\include "predefined-guitar-fretboards.ly"
<<
  \new ChordNames {
    \chordmode {
      c1 | f | g | c
    }
  }
  \new FretBoards {
    \chordmode {
      c1 | f | g | c
    }
  }
  \new Voice \with {
    \consists "Pitch_squash_engraver"
  } {
    \relative c'' {
      \improvisationOn
      c4 c8 c c4 c8 c
      f4 f8 f f4 f8 f
      g4 g8 g g4 g8 g
      c4 c8 c c4 c8 c
    }
  }
  \new Voice = "melody" {
    \relative c'' {
      c2 e4 e4
      f2. r4
      g2. a4
      e4 c2.
    }
  }
  \new Lyrics {
    \lyricsto "melody" {
      This is my song.
      I like to sing.
    }
  }
>>

[image of music]

Voir aussi

Morceaux choisis : Rythme.

Référence des propriétés internes : RhythmicStaff. Pitch_squash_engraver.


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation v2.18.2 (branche stable).